X FERMER

NAVIGATION

Séché Aménagement extérieur
Mieux nous connaître Bourgneuf-la-Forêt (53)
Savoir-faire
Pavage et dallage maison Enrobé allées et cours maison
  • Choisir son sol pour ses espaces extérieurs
  • Maçonnerie paysagère Aménagement paysager
  • Aménager son jardin en créant des espaces
  • 6 conseils écologiques pour le jardin
  • Clôture et portail Voile d'ombrage Accès difficiles
    Réalisations
    Travaux - Pavage/dallage cours et terrasses
  • Pierres naturelles
  • Pierres Reconstituées
  • Travaux - Revêtement allées et cours
  • Enrobés noir à chaud
  • Bicouche Ocre
  • Sable stabilisé
  • NAG
  • Travaux - Maçonnerie paysagère
  • Seuils et piliers
  • Murs
  • Travaux - Aménagement paysager Travaux - Terrasses
  • TERRASSES EN COMPOSITE
  • TERRASES EN BOIS
  • TERRASSES EN PIERRE NATURELLE
  • Travaux - Assainissement
  • Filtre à sable
  • Micro-Station KESSEL
  • OFFRE D'EMPLOI
    Candidature spontanée RECRUTEMENT Ouvrier de Voirie Expérimenté (H/F)

    COORDONNÉES

    CONTACT

    POUR TOUTE DEMANDE DE DEVIS, CONTACTEZ-NOUS

    ET VOS EXTÉRIEURS PRENNENT FORME !

    6 CONSEILS ÉCOLOGIQUES POUR LE JARDIN

    Quand on est un amoureux du jardinage, on s'interroge parfois sur la manière de préserver l'écosystème en entretenant ses extérieurs. Comment respecter la nature tout en protégeant efficacement ses plantes ?

    Soyez rassuré, il existe des techniques très simples pour entretenir de beaux parterres en réduisant sa consommation d'eau et en se passant d'engrais chimiques. Cela va de solutions à réaliser soi-même, comme le compost ou la réutilisation d'éléments naturels que l'on a sous la main, jusqu'à des choix raisonnés à mettre en place.

    Voici quelques conseils sur les bonnes pratiques écologiques à adopter dans son jardin pour des aménagements extéreurs vertueux !

    1. Création d'une haie naturelle grâce au plessage

    plessage de haie

    Pour réaliser l'aménagement paysager d'un jardin de manière écologique, il convient d'aller vers les solutions les plus naturelles possibles. En ce sens, le plessage est une option très intéressante, puisqu'elle utilise des végétaux vivants et crée un espace harmonieux ainsi qu'un abri pour les petits animaux, comme les hérissons et les oiseaux.

    Le plessage, c'est l'action de tresser et d'entrelacer les branches d'arbustes autour de piquets de bois afin de créer une haie avec la végétation. Le bois de cette haie naturelle est vivant et évolue donc dans le temps. Cette solution écologique aux origines ancestrales trouve parfaitement sa place dans les jardins modernes, à la fois pour séparer différents espaces ou renforcer un talus.

    Attention, il s'agit d'une technique assez délicate, qui requiert une bonne maîtrise ainsi qu'un repérage minutieux des bois à utiliser au risque d'abîmer les arbustes. Mais une fois bien réalisée, cela donne une haie résistante et qui se fond parfaitement avec les autres plantes.

    2. Quel paillage choisir pour éviter les mauvaises herbes ?

    paillage au jardin

    Excellente nouvelle quand on souhaite éviter les désherbants chimiques : il est possible de se débarrasser des mauvaises herbes de manière naturelle dans son jardin. Toutes les protections en matière organique auront cet effet de stopper la pousse des mauvaises herbes, sans laisser s'infiltrer dans la terre un quelconque produit nuisible.

    La meilleure option est d'opter pour un paillage fait d'écorce, avec des copeaux répandus au sol au pied des plantations, sur plusieurs centimètres. Non seulement cela va protéger les plantes et le potager mais aussi apporter une touche esthétique des plus charmantes.

    Il existe aussi des paillages sous forme de toile ou de tapis à découper. La fibre de noix de coco est ainsi une bonne alternative, de même que le paillis mêlant écorce et paille. Ils ont le même effet protecteur pour les plantes, les mettant à l'abri des mauvaises herbes et même du choc thermique dû au froid.

    3. Utiliser du poivre pour protéger ses graines des animaux nuisibles

    le poivre éloigne les nuisibles

    Quand on aime le jardinage, il n'y a rien de plus frustrant que de voir ses fleurs saccagées par les nuisibles. Alors on vous donne une astuce de grand-mère rudement efficace : le poivre !

    Rien de plus naturel, ni de plus simple : mélangez les graines que vous semez avec des grains de poivre, vous éviterez ainsi que les animaux nuisibles viennent picorer vos futures plantes et vous les éloignerez de votre potager. Prenez du poivre de Cayenne, ou tout simplement le poivre noir que vous avez dans la cuisine, et le parfum découragera les intrus.

    Cette solution fonctionne aussi très bien une fois que les végétaux ont poussé. Vous pouvez en effet disperser du poivre sur le sol autour de vos fleurs et ce sera un excellent répulsif écologique pour les animaux, y compris les chiens et chats du quartier qui seraient tentés de venir faire des dégâts sur vos plates-bandes.

    4. La cendre du bois pour se débarrasser de la mousse

    cendre au jardin

    La mousse fait des ravages sur les pelouses des jardins et les massifs fleuris. Pourtant, les bons paysagistes le savent, il serait très dommageable pour les sols de chercher à l'éradiquer à l'aide de produits chimiques. Mais il existe des techniques naturelles, et l'une d'elles vient tout simplement de votre cheminée.

    Après un feu de bois, prélevez la cendre, réduisez-la en poudre et faites-la infuser dans de l'eau. À la fin de l'hiver, aspergez la mousse de votre gazon avec ce mélange et la pelouse se nourrira des oligo-éléments contenus dans la cendre du bois. En réduisant l'acidité du sol, cela empêchera l'apparition de mousse à l'avenir. Tous les types de bois sont bons, mais il faut bien sûr qu'il n'ait pas été traité, afin d'enrichir la terre sans la polluer.

    5. L'arrosage au goutte à goutte

    le goutte à goutte pour préserver l'eau

    Les épisodes de sécheresse ont convaincu les plus récalcitrants de l'urgence de limiter notre consommation d'eau. On sait aujourd'hui qu'il est possible d'arroser ses fleurs ou son potager avec peu d'humidité, une approche écologique et qui fait même souvent le plus grand bien des végétaux.

    La meilleure façon de doser l'arrosage des plantes est d'utiliser un système de goutte à goutte. Posés au sol, ce sont des tuyaux organisés en circuits et entrecoupés de goutteurs qui vont apporter l'eau nécessaire sans surconsommer. Ce système de micro-irrigation fonctionne intelligemment et permet d'aborder le jardinage de manière raisonnée, d'autant qu'il se complète généralement d'un récupérateur d'eau de pluie afin de n'utiliser qu'une source naturelle pour l'arrosage.

    6. Faire son compost soi-même

    composter pour réduire les déchets ménagers

    La loi impose aujourd'hui que chaque foyer ait accès à un bac à compost, et c'est un vrai pas vers une gestion éco-responsable de notre environnement. C'est aussi la source d'engrais la plus naturelle qui soit pour entretenir son jardin.

    Les biodéchets, c'est-à-dire nos déchets organiques alimentaires et biodégradables, sont à placer dans des bacs, voire tout simplement à entreposer en tas dans un endroit extérieur abrité. Mêlez-y également les déchets verts, comme les fleurs fanées et les feuilles tombées des arbres. Tout cela va alors lentement se décomposer et former une matière riche, réutilisable pour alimenter la terre au pied de vos fleurs et arbustes.

    À la fois économique, écologique et éco-responsable puisqu'il nous pousse à une approche plus raisonnée de nos déchets, il n'y a pas de meilleur engrais que le compost que l'on fait soi-même pour ses plantes ou son potager !

    CONTACT Accessibilité - Mentions légales - Gestion des cookies - Crédits Agence communication Laval - Plan du site